Quelques mots de notre président

Quelques mots de notre président

Le mot du président

 

Les ressources…des belles soirées…

 

 

Rarement facile de boucler son budget lorsque l’on est un petit club…car les sources de recettes sont parfois volatiles ou évoluent au fil des changements d’habitudes ou de mentalités… Alors il faut constamment se renouveler, se remettre en question, ne pas épuiser les gens qui nous soutiennent et apporter ce petit plus qui les fidélise ou les rend généreux.

 

Les belles soirées, en termes de ressources financières (mais aussi de relations humaines je m’empresse d’ajouter), il y a quelques années, étaient celles des lotos, des fêtes villageoises, des soirées à la cantine et des fêtes de famille au terrain. Certaines perdurent, d’autres s’essoufflent, pour diverses raisons liées aux engagements qu’elles demandent, aux changements de mentalités ou d’habitudes, aux personnes qui les organisent... ou tout simplement sans qu’on y trouve de réelles causes ou d’explications rationnelles.

 

Alors il faut se renouveler, s’adapter, se remettre en question...

 

Au FC Bevaix, notre Bernard favori a proposé, il y a quelques années, de faire un repas de soutien. Ce n’était pas une idée révolutionnaire, car il en fréquentait lui-même par ci et par là, mais cela restait des manifestations ponctuelles... On a commencé petit, on a tâtonné...et comme toute graine saine, bien plantée et arrosée, on a grandi... Depuis quelques années, on a « élu domicile » à La Rouvraie, sous une magnifique tente chauffée au besoin et on accueille bon an mal an entre 150 et 200 personnes pour ce qui est (on va me traiter de prétentieux), une des plus belles soirées de l’année... Ceux qui connaissent ne me contrediront pas je pense... Et pour ceux qui ne connaissent pas, je vous invite à réserver votre soirée du 9 juin prochain et de venir tester, notre 12ème édition s’annonce encore plus belle... Les informations et le bulletin d’inscription sont dans le présent numéro de notre petit journal...

 

A tout bientôt...

 

 

Thierry Monnin